Récit de lecture

Récit de lecture

Les exilés meurent aussi d’amour, Grasset, 22€

Le dernier roman d’Abnousse Shalmani s’intitule : Les exilés meurent aussi d’amour. J’ai toujours des à priori mitigés sur les titres contenant le mot amour, mais ayant déjà eu la chance de lire son premier ouvrage (Khomeiny, sade et moi), je ne partais pas totalement en terrain inconnu. Son écriture est vivace et précise. Dès les premiers mots du prologue, on sent qu’on va être embarqué plus loin que prévu. La jungle est ici urbaine et se situe dans le quartier de la Bastille, dans un immeuble, dont on ne perçoit pas les limites. Je ne vais pas tourner autour du pot, c’est un livre fort et superbement écrit. La trame principale génère une arborescence de mini-trames jamais gratuites, toujours instructives pour la suite du roman et Shirin l’héroïne est très vivante, elle n’est pas prisonnière de ces pages, elle respire et elle insuffle un vent épique dans cette chronique familiale. J’aime particulièrement ce côté faulknerien qui nous fait sentir le poids de l’héritage familial, où chaque vie est prisonnière d’un destin (broyé le plus souvent) et ces incursions par petite touche du fantastique et du mystérieux (le tout petit frère) dans la banalité du quotidien (très borgesien). L’écriture d’Abnousse, toute érudite qu’elle soit, est extrêmement plaisante à lire. Sa simplicité apparente (la marque du talent) nous piège et nous entraîne loin. C’est à regret qu’on referme ce roman (autre marque du talent). Si Shirin est l’élément central, tous les autres personnages sont plus réalistes (dans leurs excès, comme dans leur insignifiance) les uns que les autres.  Sans sombrer dans l’erreur de la comparaison, j’ai pensé à l’Alejandra de Ernesto Sabato, en lisant la vie de Shirin. Mais là où Alejandra incarne un tragique indépassable, un renoncement, Shirin, quant à elle, incarne l’espérance, le refus de la fatalité, une certaine idée de la Liberté. Elle est un lendemain, un fleuve au cours intarissable. A lire sans retenue et vivement le prochain !

https://www.amazon.fr/exil%C3%A9s-meurent-aussi-damour-roman/dp/2246862337/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1538473719&sr=8-1&keywords=les+exil%C3%A9s+meurent+aussi+d%27amour

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *